Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/ae679f832d6fba67af14bed7df1ef72c/web/alias-instruments/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/ae679f832d6fba67af14bed7df1ef72c/web/alias-instruments/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
À propos – l'Alias Instruments

À propos l'Alias Instruments

À propos

l’Alias

l’Alias c’est « une autre façon de voir son instrument » en découvrant son potentiel. « L’amour de l’excellence » c’est pour moi, aussi prendre son temps en soignant les petits détails qui vont nous procurer un grand plaisir, qui rendent l’instrument vivant, comme une âme soeur !

Adrian Roldan

Adrian Roldan

Adrien Roldan est un ébéniste et luthier de formation, perfectionniste jusqu’au bout des doigts. Parmi toute ses passions, celles du bois et de la musique ont toujours fait partie de sa personne. Depuis petit, il dessine des instruments et aspire à en jouer. Il a entre autre appris à jouer du violon, du piano, de la guitare et, maintenant, apprend la batterie et la basse.

Adrien a rencontré Jeanmichel Capt en août 1999 qui alors enseignait les travaux-manuel dans le collège Arnold-Reymond de Pully. C’est lors de ses cours qu’Adrien a fabriqué sa première guitare. Il s’est aperçu qu’il pouvait lui aussi fabriquer des instruments.

Des années plus tard, il reprit contact avec Jean-Michel Capt afin d’être formé en tant que luthier. C’est en décembre 2009 qu’il obtient son diplôme de Luthier-Guitarier JMC avec succès. Durant cette formation et jusqu’à la fin de son contrat chez JMC, en juin 2011, il développa son désir de créer et d’améliorer les instruments afin de maximiser leur potentiel.

Par la suite, il travailla durant une année dans un magasin de musique et développa son contact avec la clientèle.

Adrien aime passer du temps avec ses clients à causer musique et cela lui permet de bien comprendre les désirs et souhaits de ces derniers concernant les particularités de leurs instruments.

La vocation

La vocation de l’Alias est simple, le confort du musicien!

Prendre soin autant du musicien que de ses instruments! Ce que je veux dire par là, c’est que maintenant plus personne n’a le temps pour quoi que se soit. On pense « rentabilité », « profit », « le-temps-c’est-de-l’argent » et on ne prend plus soin de soi. On nous dicte même ce que l’on doit aimer ou non… Finalement, on ne sait plus vraiment qui on est. Je me suis demandé comment intégrer ça dans mon travail. La réponse est venue naturellement: le contact avec le client! Tout le monde a quelque chose à raconter. Même si, pour certains, ça a l’air ridicule, la personne qui l’a à coeur ne sera pas de cet avis. J’aime prendre du temps avec les gens, apprendre d’eux, partager mes passions et vivre quelques heures ou quelques minutes avec quelqu’un qui a un truc à dire, freiner une journée souvent trop remplie!

Pour moi chaque instrument est l’histoire d’une rencontre!

Bon après je dois bosser aussi! C’est là que je prends plaisir à appliquer ce dont le musicien m’a parlé!

Interview avec Pierre Journel - MIGS 2022

Lors du MIGS 2022 « Montreux International Guitar Show », Pierre Journel de « La Chaine Guitare » m’a fait l’honneur de m’interviewer!

Je venais de passer une nuit blanche pour terminer les deux instruments que l’ont tient dans nos mains!

En temps normal ces interviews sont uniquement réservés aux abonnés de « La Chaine Guitare », mais il m’a proposé de l’utiliser sur le site et les réseaux! Infiniment merci à Pierre!

Allez faire un tour sur La Chaine Guitare, pour voir si le contenu proposé vous intéresse : des interviews de musiciens, de fabricants et de luthiers dans tous les styles de musique, reportages sur les événements guitare dans le monde entier, tests de matos et chroniques.

Il y a du contenu gratuit aussi, et sinon l’abonnement n’est pas franchement cher, surtout au vu de ce que l’on y trouve!

L'atelier